Notre objectif est d'éveiller l'attention sur les options sociales de la nanosanté et son support, le web 4.0. L'intérêt pour tout un chacun est évident, notre santé. Notre désire est de participer aux développements des bonnes pratiques dans les web.

Un kernel des nanomondes

Conclusion


Editeur Texte / HTML

Conclusion

En ce début du 21e siècle les citoyens (vierges ou porteurs de biopuces) partent à l'abordage de la bioéthique, du biodroit et surtout du biopouvoir.

Les citoyens peuvent vérifier que le tripode (bioéthique ; biodroit ; biopouvoir) est le bon tripode pour qu'un kernel puisse créer et piloter un cadre légale, sécurisé dans la transparence pour la biologie synthétique et le couple (rue ; web) de son OS web 4.0.

Ce sont de solides kernels du web 4.0 qu'il faut aux citoyens pour voguer jusqu'à l'horizon de l'océan des ressources afin d'aborder ces frêles esquifs que sont la biologie synthétique comme le web symbiotique.

Neutre, par rapport aux sources (santé ; gouvernante ; technique) du web 4.0 afin de rester cohérent et objectif pour tout un chacun, les solides kernels voguent sur les lignes d'action :

Education ; Art ; Santé ; ... ; Justice ; Economie ; Sécurité

Nous sommes tous citoyens (vierges ou porteurs de biopuces), responsables de notre contribution au développement des relations entre les tierces :

science / politique / citoyen

Il est toujours bon de faire des critiques argumentées et des propositions constructives que l’on soit scientifique, politicien ou simple citoyen. Cela participe au développement personnel de tout un chacun.

En effet, c'est l'observation et l'étude, des ressources produites aux moyens d'expériences scientifiques, qui permet à tout un chacun de démontrer qu'il est possible de mettre en résonance toutes les parties, du système :

science / politique / citoyen

En 2010, les vierges de nano sont réceptives aussi bien aux experts de l'autorité souveraine propriétaire de portefeuilles de brevets en bioingénierie et d'êtres numérisés vivants qu'aux moussaillons des kernels des nanomondes.

Propriétaire ou libre, exprimez-vous !

En effet, face aux acteurs du jeu de l'ombre, évoluant sur le marché implicite du pouvoir occulte des technosciences, les libristes du web 4.0 ont besoins et ont envies d'un cadre légal et sécurisé pour pratiquer leur jeu des acteurs du libre sur le marché légal du pouvoir officiel des technosciences dans la transparence.

Le principe du laissez faire, dans l'ombre, est dangereux et stérile pour les personnes vulnérables. Le Culte de l'avion cargo, qui en découle, en est un exemple.

En opposition, le principe du laissez faire, dans la transparence, permet d'obtenir une saine gestion des ressources, pour tout un chacun.

Dans le cadre d'appel à projet, système vivant, web 4.0, les libristes ont besoins et ont envies de jouer leur jeu d'acteur du libre, dans un cadre légal et sécurisé et dans la transparence, avec un couple (philosophe ; neurologue) porté par le courant de pensées du libre, l'Open Source.

Alors que, en 2010, bons nombres d'experts s'interressent et focalisent sur la poussière inteligente que sont les nanotechnologies, nous nous interressons d'abord et avant tout à l'Operating System (OS) qui l'utilise. C'est notre champs d'étude.

Certe les biopuces sont protégées et brevetées, mais il nous reste à gagner la liberté d'utiliser, étudier, répliquer et améliorer notre OS web 4.0.

Où alors, suis-je un otage d'un OS du web 4.0 ?

L'association loi 1901 kernel, à Marseille, France, crée le 18 juin 2010 :

- le site web : asphales des nanomondes ;
- le forum de discussion : asphales-nanomondes.bbactif.com/

Le site web est construit pour le Grand Public.
Le site web doit être solide, simple et pratique.
Le site web est construit pour faire écho aux Sciences.

Le forum de discussion est construit pour que tout un chacun puisse faire entendre sa voie, ses besoins, ses envies.

Le site web et le forum, doivent vous permettre d'avoir un rôle prépondérant dans le développement, des OS libre web 4.0, de la nanosanté.

Rôle des associations loi 1901 au 21e siècle ?

Comment peuvent-elles faciliter le développement du libre, l'Open Source, dans la biologie synthétique comme dans les web, y compris les web 3.0 et 4.0, support de la nanosanté ? Comment les associations loi 1901 peuvent-elles faciliter le bon usage du tripode (bioéthique ; biodroit ; biopouvoir).

Certes, la nanosanté offre des options sociales (
Education ; Art ; ...), mais comment interpréter ces offres dans l'Agenda Numérique Européen en 2010 ? Que deviennent les Cartes d'Identité Numérique, en Allemagne, le 1 novembre 2010 ? Que devient le DSM-5 en 2013 ? Que deviennent les brevets sur le couple (rue ; web) d'OS web 4.0 de l'e-santé ?

C'est à nous, utilisateurs de couple (esprit ; corps), simples citoyens, de créer des concepts de réseaux sociaux dans les web. Tel, le projet de l'association loi 1901 kernel à Marseille : "mailliage libre".

C'est à nous de faire entendre nos voies, nos besoins, nos envies.

Dans cette conclusion on éveil votre attention sur l'état social, économique et culturel des Cyber-Acteurs (transhumanistes ; posthumanistes ; extropiens ; libristes ; ... ) dans le monde.

Il est d'un grand intérêt, pour tout un chacun, de tisser scientifique (faire écho aux sciences) sur l'interface Science/Citoyen pour que les politiques puissent observer et étudier nos voies électorales, nos besoins, nos envies et gérer nos ressources. En particulier, nos nouvelles solutions dans le domaine de la biologie synthétique comme dans le domaine des couples (rue ; web) d'OS web 4.0. Ceci, afin de faciliter aux politiciens la gestion des conflits :

propriétaires - libristes

Propriétaires ou libre, exprimez-vous !




logo SiteGo